Skip directly to content

Les Affaires : Recyclage ÉcoSolutions parmi six innovations québécoise à fort potentiel

25 nov 2015

Recyclage ÉcoSolutions est mentionnée dans un article publié le 21 novembre 2015 dans Les Affaires : «Six innovations québécoises à fort potentiel» (Étienne Plamondon Émond). Voici l’extrait de l’article portant sur RES :

Recyclage ÉcoSolutions mise sur le marché du carbone

Recyclage ÉcoSolutions (RES), dont la technologie permet de recycler des réfrigérateurs et des congélateurs, a conclu cet automne la première vente de crédits de carbone 100 % québécoise. La transaction entre l'entreprise de Laval et Gaz Métro s'élevait à 2 millions de dollars pour 161 510 crédits compensatoires.

Le marché du carbone constitue un élément central dans le plan d'affaires de Recyclage ÉcoSolutions. «C'est ce qui nous procurera de meilleurs revenus pour nous permettre d'être plus concurrentiels et d'offrir une solution à un prix plus acceptable à plusieurs autres clients», explique Mathieu Filion, directeur général de Recyclage ÉcoSolutions. La quarantaine de clients de l'entreprise sont, pour l'instant, essentiellement des villes, des MRC et des chaînes de détaillants, sans compter Hydro-Québec, dont le programme Recyc-frigo prendra fin le 31 décembre prochain.

Recyclage ÉcoSolutions a adapté une technologie allemande pour qu'elle fonctionne avec les réfrigérateurs plus costauds et volumineux du marché nord-américain. Tout y a été revu et corrigé, qu'il s'agisse des broyeurs, des pompes, des ventilateurs et des cycles. Recyclages ÉcoSolutions est ainsi devenue la première entreprise en Amérique du Nord à extraire et détruire les chlorofluorocarbures (CFC), des gaz à effet de serre 10 900 fois plus puissants que le gaz carbonique, que l'on retrouve dans les circuits réfrigérants et la mousse isolante des vieux réfrigérateurs.

La PME travaille actuellement sur un projet de centre de gestion intégrée d'halocarbures, qu'elle souhaite implanter à Bécancour, notamment pour l'élimination des CFC. L'entreprise cherche surtout, pour l'instant, à consolider ses activités au Québec. Avec sa filiale JES, qui mène les mêmes opérations dans l'Ouest canadien, le chiffre d'affaires annuel de RES tourne autour de 4 M$.

Les autres entreprises mentionnées dans l'article sont :

  • E2 Metrix
  • EcoTuned Technologie
  • Ressources Nippon Dragon
  • Inocucor Technologies
  • PyroGenesis

Source (article complet) :
http://www.lesaffaires.com/dossier/technologies-propres/six-innovations-quebecoises-au-fort-potentiel/583482